GUILLAUME BOUDRIAS-PLOUFFE

Démarche artistique
Les visées de mes projets actuels sont de raconter la « petite histoire » des lieux où je m’investis et la précarité de leurs imaginaires tout en remuant les enjeux d’une « folklorisation » de la culture populaire dans sa transmission intergénérationnelle. Toutes les facettes de mes travaux sont reliées de près ou de loin à des éléments d’une culture principalement langagière (récits, expressions familières, gestes, objets ou savoir-faire vernaculaires). Ainsi, j’actualise et mets en valeur à ma façon la transmission d’un « patrimoine culturel immatériel » qui n’est pourtant pas encore considéré comme tel.

Ce qui m’enchante le plus dans ce processus de transmission, c’est la richesse des rencontres, des partages et la transformation des sujets engagés. Voilà la matière première qui siège au cœur de l’œuvre. L’équilibre fragile des matériaux qui incarnent mes thèmes de prédilection témoigne d’une défaillance de leur pérennité dans les bouleversements culturels mondiaux. Mes travaux expriment la réactualisation d’un héritage culturel qui reste bien vivant malgré tout. La subtilité des référents liés au fantastique et au ludique que j’éveille inspire quant à eux une harmonisation de la fabulation enfantine à la dureté de la réalité.

Ma pratique s’articule actuellement sous forme d’assemblage plurisensoriel à échelle humaine, où l’installation, la sculpture, la vidéo, la pièce sonore ou l'action performative sont prises à témoin dans des échanges dynamiques autour d’un même motif. Je m’engage ainsi dans des stratégies artistiques comme le fait maison, le faire-semblant et la doublure (dans les deux sens du terme) tout en contrastant avec la matérialité du labeur. Dans cet ouvrage, c’est par de simples jeux de l’imaginaire que se révèlent des portraits symboliques de personnages types d’une culture intime et collective tout à la fois.